05
Avr
14

Stage ACDS FAB avec Philippe Perotti, Montpellier 15 &16 mars 2014

J’avais découvert le travail de l’ACDS, et notamment sous la direction de P.P. (Philippe Perotti) lors de son module Technique d’Action Immédiate à Mains Nues donné à Lyon en novembre dernier. Et c’est avec impatience que j’attendais l’occasion de poursuivre cette ‘rencontre’ avec le module ‘Face à l’Arme Blanche’.

En premier lieu, je vais remercier Benoit et Brice de l’antenne ACDS de Montpellier, pour leur organisation parfaite, leur bonne humeur et leur accueil chaleureux qui ont grandement contribué à la réussite de ce stage. L’ensemble de l’encadrement ACDS autour de P.P., Benoit, Brice, Arnaud et Jean-Pierre, ont su apporter toutes les corrections et l’animation nécessaires face à un groupe très hétéroclites de 45 participants. Une dynamique qui a générée une excellente ambiance de travail et de convivialité.

Mais revenons au contenu.
9h du matin, un matin très ensoleillé en Languedoc… premiers contacts autour d’un café, de viennoiseries et de fruits frais, puis rapidement rassemblement autour de P.P. pour attaquer le module Face à l’Arme Blanche. Nous nous munissons chacun d’un couteau type Nok, ou de couteau en polypropylène très arrondis, qui seront nos outils de travail pour la journée.

Dans une première partie, qui englobera la matinée, nous abordons ce que P.P. appelle le travail ‘scolaire’, c’est à dire nécessaire à la compréhension des angles d’attaques les plus courants au couteau, et au développement d’une certaine technicité, sans pour autant être un travail proprement de Self Defense.
Si vous avez lu mon précédent article sur le module TAIMN, ou ceux d’autres blogs sur les stages ACDS, vous êtes déjà familier avec cette pédagogie de micro-modules de quelques minutes, très bien hierarchisés entre eux. Le soir, avant de m’effondrer, j’ai tenté de noter tout ce que nous avions vu dans la journée… soit 35 à 38 micro-modules !!! Mais rien que le fait que j’ai réussi, à mon âge et moulu comme je l’étais, à les retranscrire est une preuve en soi de leur logique pédagogique.
Ce travail scolaire, consistera principalement à exercer les angles du couteau en intégrant des principes simples, en ajoutant peu à peu des éléments ou des contraintes, d’abord sur une cible (les mains en garde du partenaire), puis couteau contre couteau. Un travail qui ne déstabilise pas trop l’humble pratiquant d’art martial philippin que je suis… à part peut-être quand il faut se retenir de planter le couteau dans le cœur ou le foie du partenaire en contre-attaque

A la reprise du début d’après-midi les participants sont répartis en plusieurs ateliers, avec un assistant pour chaque groupe… c’est atelier pliage de magazine à papier glacé. Et oui, le magazine immobilier gratuit à Montpellier il est classieux… ce que je savais moins c’est qu’il faisait aussi mal (je n’avais plus d’avant-bras). Non plié, plié en cornet, plié/roulé, en frappe, en pique, en raclage… au bout d’un moment vous avez du mal à vous motiver pour attaquer votre partenaire avec ce !!@??#! de couteau.
Evidemment une fois l’efficacité du journal prouvée, c.a.d ‘que ça fait mal’, on le travaille en utilisant le bagage ‘scolaire’ vu le matin, auquel on ajoute la ‘honte sociale’ (crier pour impressionner, démotiver, attirer l’attention du voisinage), et la prise de distance. l’arme utilisée étant non létale, on peut aussi cette fois-ci se permettre (voire privilégier) les attaques dans les zones molles sensibles (Vision-Respiration-Motricité).
P.P. nous fait ensuite travailler les mêmes principes à mains nues, mais face à la dangerosité du couteau (de la lame même émoussée, artisanale, etc…) il insistera sur l’utilisation d’une arme par destination comme le journal, un stylo, une ceinture…, ou la défense générique à mains nues le temps de déployer cette arme par destination. Je pense pouvoir affirmer que plus d’un parmi nous (si ce n’est la totalité) a été déconcerté par cette ‘défense générique’ et pourtant, force est de constater que sa logique est clairement définie et appuyée par l’expérience des moniteurs ACDS. Tout de même, elle nécessite sans doute un certain entraînement, tant elle va en l’encontre de beaucoup d’idées reçues et d’autres entraînements… car elle consiste à passer au sol. J’hésite à en écrire plus tant il me semble qu’il faut éprouver cette technique lors d’un stage ACDS pour la réaliser correctement (et pourtant elle est simple) et surtout l’admettre.
Nous avons fini la journée sur quelques empêchements de déploiement de couteau, notamment dans le cas d’une garde ‘urbaine’, en intégrant le principe ‘main cachée=main armée’. Puis quelques conseils et exercices, parfaitement bienvenus dans ce type de stage, pour porter assistance à une personne blessée par arme blanche.

Une journée très riche, et très claire à la fois… très enrichissante donc.

Avec le sourire aux lèvres et une cordialité établie entre chaque participant, nous nous sommes retrouvés le lendemain matin pour aborder le module ‘Techniques d’Action Immediate à Mains Nues’.
Le timing était un peu plus court cette fois-ci et nous n’avons pas pu tout aborder. Mais encore une fois, je me suis régalé à exercer à nouveau ses principes simples, se répondant les uns aux autres. Apprendre à glisser, à désengager quand on le peut, à prendre l’initiative quand c’est le moment, à sortir de l’axe, à ne pas se laisser entraîner dans le pugilat ou encore à parler tout en frappant (à moins que ce ne soit frapper tout en parlant )… autant d’exercices qu’il ne faut pas hésiter à reproduire, reproduire et reproduire encore, surtout quand on doit faire la part des choses entre l’Art Martial en salle et la Self Defense dans la rue.

On trouvera un complément très complet dans l’article publié par un autre participant sur le forum de David Manise que je vous invite à parcourir :
http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,64220.msg509607.html#msg509607

Advertisements

0 Responses to “Stage ACDS FAB avec Philippe Perotti, Montpellier 15 &16 mars 2014”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


avril 2014
L M M J V S D
« Déc   Mai »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Catégories


%d blogueurs aiment cette page :