Archive for the 'Culture' Category

10
Déc
17

The Secrets of Kalis Ilustrisimo

The Filipino Fighting Art Explained

Antonio Diego & Christopher Ricketts

Tuttle

cover_secrets_kalis_ilustrisimo

Ma bibliothèque martiale s’étoffe avec une lente régularité, et notamment, ces dernières années, de tous les ouvrages que je peux trouver concernant les Arts Martiaux Philippins. La très grande majorité d’entre eux n’existent aujourd’hui qu’en anglais. Ils restent néanmoins très abordables pour un lecteur au niveau moyen dans cette langue, d’autant que les parties techniques offrent l’avantage d’un vocabulaire à la fois précis et répétitif. C’est le cas du livre d’Antonio Diego et Christopher Ricketts, dont la barrière de la langue, pour le lecteur plutôt francophone, ne devrait pas constituer un obstacle trop difficile. Car voilà un ouvrage qui mérite tout l’intérêt de ceux qui souhaitent découvrir, en surface ou en profondeur, les AMP.

‘L’art du Combat Philippin Explicité’ nous dit le sous-titre, et plus précisément le Kalis Ilustrisimo, art familial de feu Grand Maître Antonio ‘Tatang’ Ilustrisimo, orienté principalement sur le travail de lame longue. Il s’agit ici presque d’une transmission de première main puisque les deux auteurs furent ses élèves directs, et tenaient la place d’instructeurs seniors dans son école.

Comme souvent dans ce genre d’ouvrage, on retrouve une partie historique et documentaire, qui replace l’art concerné et les protagonistes (grand maître, auteurs…) dans le contexte très varié de l’Histoire, de la Culture et des Arts Martiaux Philippins. Cette partie est ici très équilibrée par rapport aux parties plus techniques (vous comprendrez implicitement que ce n’est pas toujours le cas), et apporte un éclairage pertinent sur le travail martial décrit dans la suite du livre.

S’il n’a pas vocation à couvrir de manière exhaustive toutes les techniques du style Kalis Ilustrisimo (et quel ouvrage pourrait englober un style ou un art martial à lui seul ?), le livre permet d’en avoir néanmoins une bonne vision. Il est assez didactique pour capter le néophyte, notamment avec une bonne description des bases de la pratique. Mais aussi assez précis pour permettre à celui qui est plus avancé dans la connaissance des Arts Martiaux Philippins d’en comprendre, et d’en apprécier, les spécificités. C’est notamment pertinent dans le choix, pour le chapitre central intitulé ‘Fundamental Fighting Techniques’ (Techniques de Combat Fondamentales), de présenter chaque réponse proposée à une attaque sous trois approches différentes : d’abord au bâton simple (stick application), puis à la lame longue (sword application) et enfin à l’épée et dague (sword and dagger application). Cela illustre fort bien la polyvalence des techniques des AMP, tout en précisant les détails des variations à apporter quand le contexte change. On regrette juste que la qualité de reproduction des photographies manque parfois de faire rater ces subtilités, comme l’angle du poignet qui varie entre le travail de contre au bâton et celui avec une lame.

Le dernier chapitre, très court, mérite que l’on s’y arrête. Car en quelques pages, comme une énumération de maximes ou de passages du Hagakure, ces ‘Fighting Principles and Strategies’ (Stratégies et Principes de Combat) donnent de précieuses indications sur les concepts fondamentaux à appliquer dans sa pratique du Kali Arnis Eskrima. Il finalise ainsi parfaitement le travail très bien construit des deux auteurs.

Publicités
01
Nov
17

Ahuapan Combat Eskrima (english edition)

cover_ahuapan_eskrima.inddAHUAPAN COMBAT ESKRIMA : Filipino Martial Art (Volume 1)

Greg Silhol & Thomas Roussel

is now available in English!

The vast majority of martial arts concentrate on the teaching of bare hands techniques. The Filipino Martial Arts have the particularity of focusing first on learning the use of weapons to forge the fighter and his physical abilities. Born centuries ago in the jungles of the Southeast Asian archipelago, and influenced by the western fencing of the Spanish occupiers, they are yet highly topical with their efficient and pragmatic approach of armed combat, and defense against an armed attack.

This didactic book invites you to discover the Filipino Martial Arts and to progress with the training methods of the Ahuapan Combat Eskrima school. It is intended as an introduction for the neophyte, and a tool for the advanced student.

From the learning of the footworks, basic strikes and counters, to the sequence of drills and disarms, this volume covers fundamentals of the Single Stick, the Double Sticks and the Knife.

110 exercises described in detail

Illustrated by 500 drawings & photographs

ahuapan_combat_eskrima_96-97

Thomas Roussel, head instructor of the Ahuapan Combat Eskrima group, is expert of Kali Eskrima for the Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées (FFKDA) and represents the World Eskrima Kali Arnis Federation (WEKAF) in France. He is also World Champion and three times Europe Champion of Stick Fighting.

Greg Silhol, Ahuapan Combat Eskrima instructor, has worked in book publishing for twenty years. After being editor of several anthologies of fantasy literature, he addresses here a new genre.

Inside illustrations by Elodie Cogne

Cover photograph and inside photographs by Sadana Silhol

ahuapan_combat_eskrima_172-173

Available on Amazon

01
Nov
17

Protegor (édition 2017)

Guide Pragmatique
De sécurité personnelle, self-défense & sécurité urbaine

Guillaume Morel et Frédéric Bouammache

En cette période teintée par la sur médiatisation de l’insécurité (sans lancer aucun débat, ce n’est pas l’objet ici), un tel sous-titre pourrait faire penser à quelque ouvrage surfant sur l’actualité et la paranoïa bien entretenue. CE N’EST PAS LE CAS ! Car il faut ici s’attacher aux premiers mots: Guide Pragmatique.

Tout comme il peut sembler normal, voire recommandé, dans tout logis de disposer d’un ouvrage de cuisine, de premiers soins, de guides de voyages, ou d’une bonne encyclopédie (oui oui, malgré l’invention d’Internet)… voici un GUIDE qui devrait figurer dans toutes les bibliothèques, tant il regorge de conseils PRAGMATIQUES sur des sujets aussi divers que, pour n’en citer que quelques uns: préparer un voyage, protéger vos données sur internet, s’habiller et surveiller son environnement dans un lieu que l’on ne maîtrise pas, constituer sa trousse de soins, porter secours à autrui ou à soi-même… réagir en cas d’agression. Une mine de conseils simples à mettre en œuvre qui vous permettront de limiter les ennuis et leurs conséquences.

Pour ma part, je vous l’avoue, je ne l’ai pas fini. Car si je l’ai lu une première fois en diagonale, m’arrêtant parfois longuement sur certains graphiques, paragraphes ou interviews de spécialistes (Philippe Perotti, Bastien Coves, Michael Illouz, Fred Perrin, Patrick Lombardo,…). J’ai entrepris depuis quelques temps de le relire dans l’ordre, calmement. Mais c’est ouvrage si dense (et si approprié pour enrichir ma réflexion sur la défense personnelle), que je ne cesse de revenir en arrière pour reprendre un passage, pose le livre, réfléchi et y revient quelques jours plus tard.
protegor-2017
C’est une encyclopédie au sens que PROTEGOR apporte des réponses à ceux qui en cherchent (dans un usage courant et pratique), mais aussi une plus grande réflexion sur notre époque et notre relation aux autres (conflictuelle ou d’entre aide) à ceux que la Self-défense (au sens large) interpelle.

16
Sep
17

AHUAPAN COMBAT ESKRIMA

 

couve_ahuapan_eskrima.indd

La grande majorité des arts martiaux se concentrent sur l’enseignement de techniques à mains nues. Les Arts Martiaux Philippins ont, quant à eux, la particularité de se focaliser d’abord sur l’apprentissage des armes blanches pour forger le combattant et ses aptitudes corporelles. Nés il y plusieurs siècles dans les jungles de l’archipel du Sud-Est Asiatique, et influencés par l’escrime occidentale des occupants espagnols, Ils sont pourtant très actuels par leur approche pragmatique et efficace du combat armé, et face à une arme.

Cet ouvrage didactique vous propose de découvrir les Arts Martiaux Philippins et de progresser à travers le travail de l’école Ahuapan Combat Eskrima. Il a été conçu tout à la fois comme une introduction pour le néophyte, et un outil pour le pratiquant confirmé.

De l’apprentissage des déplacements et angles de frappe de base aux enchaînements de drills et désarmements, ce volume couvre les fondamentaux de la pratique du Bâton Simple, des Double Bâtons et du Couteau.

110 exercices décrits en détail

illustrés par 500 dessins et photographies

Thomas Roussel, chef instructeur du groupe Ahuapan Combat Eskrima, est expert de Kali Eskrima auprès de la Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées (FFKDA) et représentant de la World Eskrima Kali Arnis Federation (WEKAF) pour la France. Il a aussi été sacré champion du Monde et triple champion d’Europe.

Greg Silhol, instructeur Ahuapan Combat Eskrima, travaille dans l’édition depuis vingt ans. Après avoir dirigé plusieurs anthologies de littérature fantastique, il s’attaque ici à un nouveau genre.

Illustrations intérieures d’Elodie Cogne

Photographies de couverture et intérieures de Sadana Silhol

AHUAPAN COMBAT ESKRIMA : Art Martial Philippin
Greg Silhol & Thomas Roussel
ISBN : 9791096900008
24,90 €

Acheter sur Amazon

16
Sep
17

HIIT : Entraînement Fractionné à Haute Intensité

Methode-HIIT

J’ai découvert le HIIT, High Intensity Interval Training, lors d’un stage d’arts martiaux. Vivement impressionné par cette méthode d’entraînement très intense et courte, je l’ai rapidement adopté pour ma propre préparation physique comme pour certaines séances avec mes élèves. Et, toujours à la recherche de nouvelles idées pour varier les exercices tout en restant de le cadre de cette méthode, je suis tombé sur le livre de Christophe Pourcelot et Maxence Vidal dans les rayons d’une librairie.

Il s’agit d’un ouvrage très clair, à la présentation soignée, et bien structuré, ce qui est essentiel quand on aborde ce type d’entraînement en tant que débutant, et ne gâche rien s’il on est déjà avancé.

La première partie, Méthodologie, présente les principes de l’Entraînement Fractionné à Haute Intensité et ses avantages. Elle explique aussi comment utiliser le livre et donne des conseils pratiques. Car il s’agit bien d’un véritable outil. J’ai particulièrement apprécié la ‘séance test’ qui vous permet de faire le point sur vos aptitudes et de bien choisir le programme adapté.

La seconde partie, Guide des Mouvements, est consacrée à la présentation des différents exercices (100 et +), notamment classés en deux catégories principales, ‘avec poids de corps’ ou ‘avec petit matériel’. Une courte description et une série de photos très lisibles permettent de bien comprendre la procédure et les mouvements qui compose chaque exercice.

Enfin, la troisième partie, Plannification, vous permet de suivre ou de composer votre programme d’entraînement progressif et varié. Là aussi, j’ai vraiment apprécié la clarté et la variété des séances. Organisé par niveau, cette section permettra à chacun, du novice au sportif expérimenté, de trouver son programme.

Un vrai coup de cœur pour ce livre !

HIIT

Entraînement Fractionné à Haute Intensité

Christophe Pourcelot et Maxence Vidal

Editions Amphora

24,95 €

24
Août
13

Harpoon

Harpoon
Roman de C.W. Nicol (1987)

harpoon

Depuis leur poste d’observation, perché sur les falaises qui surplombent la mer, un vieil homme et un enfant surveillent l’horizon aux premières lueurs de l’aube. Le vieillard n’a plus sa vue d’antan et doit se reposer sur son jeune compagnon pour repérer les signes, la présence d’une baleine. Depuis des générations la famille du vieux Toumi, guettent les cétacés pour les baleiniers du village de Taiji. Et bien que ses yeux aient faibli, personne ne pourrait mieux que lui interpréter les indices et prévoir les mouvements du ‘poisson courageux’, ni enseigner au garçon comment scruter la mer et respirer comme une baleine, penser comme une baleine.
Quand un voyageur portant deux sabres surgit soudain et s’assoit près d’eux, les deux pêcheurs sont d’abord effrayés.

Nous sommes en 1846 au Japon. Depuis plus de deux cents ans le régime du Bakufu Tokugawa régit très strictement les relations entre les classes de la société. Les guerriers, les bushi, ont droit de vie et de mort sur les classes inférieures, et à leur tête, le Shogun, surveille les seigneurs, pour la tranquillité de l’Empereur.
Tout comme la tradition et les enseignements des anciens définissent chaque geste, chaque métier, les lois déterminent la place de chacun, ses voyages, ses constructions…

Pourtant s’annoncent des bouleversements profonds, avec pour détonateur la menace des flottes marchandes occidentales. Chaque année les vaisseaux de ces ‘barbares poilus’ s’enhardissent, bien décidés à percer l’isolationnisme japonais, quitte à établir ces rapports commerciaux par la force.

Tokugawa et marins occidentaux, voilà qui suffit à rapprocher Harpoon d’un autre roman, très populaire, le Shogun de James Clavell — dans la sonorité des titres même.
Et qui n’a pas appris ses premiers rudiments de japonais des lèvres de la belle dame Mariko ?
Au côté d’Anjin-san, le pilote anglais, Clavell nous faisait découvrir les beautés et la cruauté du Japon féodal à l’heure de l’avènement du premier Shogun Tokugawa. C’est auprès de deux héros japonais que Nicol choisit lui de nous dépeindre les dernières années de ce shogunat, le retour au pouvoir de l’Empereur et la fin des samourai.
Ainsi de la rencontre improbable de Jinsuke, jeune baleinier de Taiji, et de Matsudaira Sadayori, noble officier au service du seigneur de Kii, naît un roman haletant, ponctué d’intrigues politiques, de combats épiques et d’images du Japon comme autant de pages d’un carnet de voyage.

Mais plus qu’une peinture historique précise et délicate ou un roman d’aventures, Harpoon est une œuvre marquée par la ‘transmission’ — comme l’annonce très clairement sa scène d’ouverture.
Jinsuke, fort et courageux, aspire à remplacer un jour son père comme chef harponneur du village. Takigawa, le vieux peintre des bateaux de Taiji, espère marier sa fille à un second né, pour l’adopter et faire perdurer son nom et son art. Sadayori, inspectant les côtes de la province de son seigneur, inquiet d’une invasion étrangère, reprend d’une certaine façon l’œuvre de son grand-père qui réorganisa l’armée et la sécurité du Japon en son temps.
Tout au long du roman il sera donc question de transmission, du maître à l’élève, du père au fils, du nom, du savoir, de la tradition ou de la modernité, et enfin du Japon de la classe guerrière des bushi à celui de l’Empereur Meiji et de l’armée de conscription.
Et ainsi les derniers samourai, compagnons de Saigo Takamori, s’apprêtant à donner leur ultime charge contre la nouvelle armée impériale, diront :
— Pour une bande de paysans et de boutiquiers ils se sont bien battus, non ? Je crois que nous pouvons partir confiants : après notre départ le Japon sera tout de même en de bonnes mains. »

Et l’enseignement des arts martiaux ne manque pas à l’appel, comme une partie intégrante du Japon lui-même. Sadayori, pratiquant émérite, s’essaye ainsi aux styles Yagyu Shinkage Ryu et Ono Hai Ryu, styles officiels des écoles de sabre du bakufu, ainsi qu’au jujitsu. Il fréquente encore le Shinto Mumen Ryu, enseigné dans un dojo d’Edo où se mêlent samourai de basses extractions et fils de boutiquiers. Puis au détour d’un affrontement amical, entrevoit le style Niten de Musashi.
Mais c’est loin de la capitale, à Okinawa, que Jinsuke sera quant à lui instruit dans les techniques du karate et le maniement du saï.

Alors filez sur les vagues avec Jinsuke à la poursuite du ‘poisson courageux’ ou protégez votre navire contre les pirates chinois… transpirez avec Sadayori dans la pratique du sabre de bois ou jetez votre fourreau pour courir sous les balles…

L’auteur : Né au pays de Galles, C.W. Nicol s’est installé au Japon où il vit avec sa femme et sa fille. Il y a étudié longtemps le Karaté, a écrit de nombreux ouvrages en anglais et en japonais et s’efforce de préserver la forêt japonaise en harcelant les autorités, espérant ainsi transmettre un patrimoine aux générations futures…




décembre 2017
L M M J V S D
« Nov    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Catégories