Posts Tagged ‘led

01
Mai
14

Lampe Led Fenix LD12

J’ai fait l’acquisition de cette lampe suite à un incident.

Après avoir de nombreuses années porté et utilisé une mini-maglite (pestant régulièrement contre les ampoules qui lâchent), j’ai acheté et été conquis par les produits Surefire. Si bien qu’au travail, ma 6P Led Defender ne quittait plus mon côté… jusqu’à… une malheureuse chute de plusieurs étages dans une cage d’ascenseur.

Devenu très curieux des différentes lampes disponibles sur le marché, j’avais jusqu’à présent boudé les Fenix chinoises. Mais les performances annoncées comme le prix ne cessaient de me faire douter. D’autant que mes Surefire me ruinaient en piles CR123.

L’accident de l’ascenseur me décida à faire le pas, et après avoir longuement surfé sur le site http://www.lampe-fenix.com, j’optais pour le modèle LD12 qui alliait une très bonne performance d’éclairement à l’utilisation d’une seule pile AA (LR6).

La lampe et sa boîte d'origine

Voici l’argumentaire du site pour le modèle LD12 G2 (légèrement plus récente – mais quasi identique à ma ‘version 2’ ):

‘Cette lampe peut produire 125 lumens en mode turbo. Son autonomie exceptionnelle allantjusqu’à 100 heures (puissance 3 lumens) ravira professionnels et particuliers qui en font un usage intensif.

  • Fabriquée en aluminium de qualité aéronautique, Anodisation de type III
  • Résistante a l’eau conformément au standard IPX-8
  • Lentille très résistante, verre traité antireflets, ultra claire
  • Régulée électroniquement pour une intensité constante
  • Utilise une Led Cree XP-G2 R5 avec une longévité de 50.000 heures
  • 4 niveaux de luminosité sélectionnables
  • 3 lumens (100h)
  • 30 lumens (10h15)
  • 65 lumens (4h45)
  • 125 lumens (2h20)
  • SOS
  • Stroboscopique
  • Utilise 1x 1.5V AA (non incluse)
  • Dimensions : 10.5 cm (L) x 2.15 cm (D), 54 grammes (sans batterie)
  • Interrupteur arrière et bouton de sélection de mode à l’avant
  • Protection contre l’inversion de polarité
  • Accessoires inclus: étui, dragonne, 2 joints toriques, clip de ceinture ‘

Vous remarquerez qu’il manque l’étui sur ma photo (je ne l’ai retrouvé qu’après avoir pris les photos ), mais il est bien fourni avec, un peu petit et cheap à mon goût.

Franchement pour 57 euros fdpi je n’ai pas été déçu dès la réception du colis.

l

Le format est plutôt bien, ni trop encombrante comme la 6P, ni trop petite (peut-être un peu pour un éventuel usage en self). Elle se fait assez facilement oublié au port.

comparaison avec la 6P Defender

Pour l’anecdote, le propriétaire de l’immeuble a pu me récupérer ma 6P Defender, ce qui me permet de vous proposer ci-dessus une comparaison de taille. La LD12 est ornée de la dragonne personnalisée que j’ai confectionné pour elle en paracorde.

Le drôle de bouton gris permet de sélectionner les différents modes. Le bouton arrière (très accessible et en même temps protégé contre les actions intempestives) permet de l’allumer ou de l’éteindre.

bouton arrière

Je dois dire qu’après un an d’usage intensif je suis ravi. Je l’utilise plusieurs fois par jour, et bien qu’elle fasse partie normalement de mon EDC professionnel, je suis souvent tenté de l’embarquer dans mes activités ‘civiles’ (j’ai pourtant déjà ma surefire L4 Digital Lumamax).

Je ne pourrai pas dire grand chose des différents modes (et donc de l’usage du bouton latéral gris) car je la règle toujours en mode turbo qui me convient parfaitement. D’autant que même avec des piles rechargeables (dans mon cas des Energizer 2000mAh), je dépasse l’autonomie annoncée (au moins 3h contre 1h30 pour la plupart de mes Surefire avec 2 piles CR123).

Que ce soit pour éclairer mon chemin dans des sous-sols non alimentés, faire un dépannage dans une armoire électrique, balayer le plénum d’un faux-plafond ou chercher des clés dans l’herbe d’un stade de nuit… rien à redire.

Par contre, pas la peine de compter sur les 3 lumens en fin de cycle de la pile à ce régime. Quand la batterie arrive à sa limite… quelques clignotements et la lampe s’éteint. J’imagine que les heures de rab en bas régime sont pour ceux qui utilisent le mode ‘normal’. Ou bien que ce défaut a été réglé avec le modèle G2 ?

Achetée comme une probable lampe d’appoint, ce petit monstre est devenu rapidement ma lampe de travail, qui se suffit à elle-même. Comme j’aime bien avoir mes outils à portée de la main sans qu’ils m’encombrent (déforment ?) les poches, je l’ai installé à ma ceinture avec un solide étui Maxpedition.

LD12 et son étui Maxpedition

Les + :

– faible encombrement

– bonne prise en main

– rapport qualité/prix indéniable

– alimentation par une seule pile AA

– autonomie très acceptable pour un éclairement très pratique

les – :

– pas vraiment d’usage des modes autres que turbo

– trop petite pour un usage en palm stick pour la self-defense

– peinture peut-être plus fragile que sur l’aluminium des Surefire

– le clip mériterait d’être dans l’autre sens pour l’accrocher sur la visière d’une casquette




août 2017
L M M J V S D
« Nov    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Catégories